Mercredi, 22 Février 2017

Agrupación de los Cuerpos de la Administración de Instituciones Penitenciarias

Sindicato afiliado a USO
Inicio Actualités
Actualités
Siete Aguas, arrêter et plongé dans l’incertitude trois ans de prison PDF

Valencia | 22 de Février de 2017

Source : Les provinces

E gouvernement ne clarifie pas l’avenir de la nouvelle prison tandis que les fonctionnaires de Picassent est paramount qui est construit à la congestion du Centre.

Il Centre pénitentiaire lever II, plus connu comme prison de sept eaux, aurait dû être une réalité l’année dernière. Il devrait donc au moment du gouvernement de Zapatero. Cependant, Valence future prison destiné à décongestionner Picassent est aujourd'hui un squelette clôturé de briques et de ciment dans la région de El Campillo. Et sans plus d’activité qu’il est un justicier qui bougie lui peu qui y est construit pas fini pillé.

Et le plus surprenant c’est qu’aucun organe de gouvernement n’est en mesure d’offre une réponse sur l’avenir de certaines installations construites, la moitié, avec l’argent de tous. La délégation du gouvernement de la région, qui a annoncé que les travaux reprendre en avril de 2016, silencieux maintenant et donne la parole à la prison d’institutions.

 
« Le transfert de la santé de la prison s’effectue au cours de cette législature » PDF

Madrid | 20 de Février de 2017

Source : Le monde

Coordination du directeur-général adjoint de la santé de la prison, José Manuel Arroyo, s’est engagé vendredi à faire de la prison santé transfert aux communautés autonomes « au cours de cette législature ». L’annonce, qui a été réalisée dans le cadre de la réunion ' VIH. Nouveaux défis et opportunités pour la santé de la prison, organisée par CESIDA à Madrid, répond à une demande qui dure depuis 14 ans.

Malgré le fait qu’en 2003 la Loi 16/2003 de la cohésion et la qualité du système national de la santé a précisé que prison santé devrait se fonder sur la prison et doivent être gérés par les communautés autonomes - ayant été transférées le reste des pouvoirs en matière de santé - mandat a été remplie qu’en Catalogne et au pays Basque.

 
Acaip dénonce une panne de courant qui gauche à des fonctionnaires pris au piège et entouré des prisonniers » PDF

Madrid | 16 de Février de 2017

Source : Melilla aujourd'hui

 

L’Union a dénoncé cet « incident grave » que demande à « en danger l’intégrité des prisonniers et des fonctionnaires »

 

Selon dénonce l’Union des prisons Acaip, les sept de l’après-midi du dimanche dernier 12 de février, est produite une coupe fluide électrique dans le département de prévention qui a provoqué et qui laissent du travail, les dispositifs d’urgence. À cette époque les portes électriques ont été bloqués et responsables » ont été pendant environ 15 minutes isolés dans l’obscurité entouré d’interne », ont-ils ajouté.

 
Concentration de la sous-délégation du gouvernement à Valence « en défense de la liberté de l’Union et les droits des travailleurs » PDF

Valencia | 15 de Février de 2017

Dans la matinée une concentration s’effectue à la porte de la sous-délégation du gouvernement à Valence, organisée par le personnel du Conseil d’administration de l’Etat dans cette province, avec la
soutien du Comité d’entreprise de l’âge et des syndicats de la prison du centre de Picassent. La même chose qu’ils ont suivi, en plus des membres des organes et des organisateurs, des syndicats de travailleurs du pénitencier.

L’expulsion de ces syndicats de leur syndicat local du centre, dans lequel portait plus de 24 ans, est une représailles par leur Union critique à la gestion de l’adresse en matière de personnel et par la réalisation d’activités au centre qui peut mettre en risque la sécurité des travailleurs.


PDF Les liens de téléchargement Acaip Valence (Document PDF)

 
Villabona-« Ans, ne pas vu une situation aussi tendue en prison » PDF

Villabona | 15 de Février de 2017

Fuente: La Voz de Asturias

Fuentes penitenciarias sostienen que el incidente surgido en Villabona con la visita de los diputados puso en grave riesgo la seguridad. Los funcionarios advierten que «pretender celebrar una asamblea en un patio de una prisión es incongruente»

«Fue una situación conflictiva y muy desagradable, de auténtico acoso y derribo. La seguridad debe primar por encima de todo y se corrió un gran riesgo. Se vivieron momentos de gran tensión en los que temimos que pudiera pasar algo grave y que no se pueden consentir en una cárcel». Así relatan fuentes penitenciarias la situación que se registró el pasado viernes, día 10, cuando una delegación de siete diputados, integrantes de la Comisión de Derechos Fundamentales de la Junta General del Principado, se desplazó hasta el Centro Penitenciario de Asturias con la intención inicial de conocer de primera mano la situación de las Unidades Terapéuticas y Educativas (UTEs).

 
Le Vice Président du Consell est apporte avec les syndicats, expulsés de la prison du centre de Picassent PDF

Valencia | 14 de Février de 2017

Hier au Acaip avait connaissance de la visite au centre du Vice Président du Consell Mme Mónica Oltra et a demandé de tenir une réunion avec elle pour discuter de la situation dans le centre après l’expulsion des syndicats de l’Union locale qui occupait depuis 24 ans sans que leur a fourni une solution adaptée , non seulement pour eux, mais aussi pour les travailleurs. Pendant 30 minutes a été exposés à la vice-présidente de l’histoire, de faits et de la situation actuelle. A vu de première main comment entend qu’elle traite à presque 1000 travailleurs du Centre (la majorité d'entre eux travaille quarts) par 4 syndicats existant dans un espace d’environ 11 mètres carrés, sans chauffage, avec des fuites et de l’humidité...

 

PDF Liens de téléchargement de presse Acaip-Valence (Document PDF)

 
CS prendra des initiatives au Congrès pour apprendre la prison « état actuel » Albolote voir plus sur : http://www.20minutos.es/noticia/2958016/0/cs-llevara-iniciativas-al-congreso-para-conocer-estado-real-carcel-albolote/#xtor=AD-15&xts=467263) PDF

Granada | 14 de Février de 2017

Source : 20 minutes




Le député du groupe parlementaire des citoyens au Congrès de Grenade, Luis Salvador, a fait progresser son intention de promouvoir des initiatives dans les tribunaux qui permettent de connaître les responsables de travailleurs « état actuel » et les prisonniers dans la prison de Albolote (Granada) et étudier les solutions de rechange qui garantissent la « sécurité maximale » de tous.

Tel que rapporté par Cs dans une note, c’est pourquoi adjoint annoncé après une visite à la prison ainsi que le député provincial de Cs, Francisco Rodríguez Ríos, avec qui il a tourné des installations pour vérifier l’état de l’immeuble et casernes, ainsi que les mesures de sécurité, les activités et les œuvres réalisées par les prisonniers.

 
Manque de personnel et de stress submerger fonctionnaires de Topas PDF

Topas | 10 de Février de 2017

Source : le nord de la Castille

Acaip a tenu qu'une réunion avec l’adjoint socialiste David vu donc vous prenez leurs plaintes au Congrès.

L’Union Acaip, majoritaire dans les établissements correctionnels et à la prison de Topas, retourné hier dénonçant le manque de personnel et les situations de tension vivant travailleurs de Topas, après une rencontre avec le député socialiste de Salamanque David a vu, dans une série de contacts avec lesquels l’Union vise à informer les membres des différents groupes politiques « afin qu’ils connaissent la situation vécue et les par.a en leur demandant d’être l’intérêt de son rôle de représentation des citoyens et de faire ce qui est dans votre main avant le Congrès des députés, pour la corriger.

 
Prendre de syndicats rompu le dialogue avec la direction de la prison pour « ignorer » leurs revendications PDF

Granada | 10 de Février de 2017

Source : L’avant-garde

La plate-forme d’Union dans la prison de Albolote (Granada), UGT, CCOO, PAPF, Acaip et FCIS, a été battu en dialogue avec la direction de la prison de comprendre qu’en ce moment il n’a pas réponse à leurs demandes, « en ignorant l’appel à la fermeture des ministères, la réduction du nombre des détenus ou l’embauche de personnel temporaire ».

La décision a déjà été déplacée par écrit au directeur de la prison, après avoir informé les syndicats dans une déclaration conjointe qui lui reprochent son « répétée manquement le calendrier de travail », par le biais de la fourniture standard de quarts de travail continu 24 heures sur 24, un calendrier « non couvert légalement ».

 
64 prisons espagnol encore n’ont depuis lors a lancé le système LexNET PDF

Madrid | 09 de Février de 2017

Source : Le confidentiel

Les centres de la prison de Ségovie et de Murcie sont les uniques conformes à la normative qui est entré en vigueur le 1 janvier.

Ces organes et les forces de sécurité de l’Etat a aussi commencèrent à utiliser LexNET, selon l’Alliance établie entre le ECGP et la Court suprême. Le Centre correctionnel ont des problèmes pour configurer les communications électroniques, seulement deux prisons conforme à son mandat légal.

Ce confidentiel déjà comptés depuis le début de janvier de 2017 un accord du Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ) et la Cour suprême, interdit fax écrits ayant trait questions en instance devant la Cour suprême. Forçant l’utilisation du système LexNET mis en œuvre par le ministère de la Justice.

 


Syndicat Bulletin en espagnol

App para dispositivos móviles

Téléchargez l'application Acaip pour votre appareil mobile.

Disponible pour iOS et Android.

 

En cas de doute, consulter les manuels:

  Manuel pour iOS

  Manuel pour Android

Vous pourriez être intéressé...

Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière

© ACAIP - Agrupación de los Cuerpos de la Administración de Instituciones Penitenciarias. 2017
Tel - 915175152 :: Fax - 915178392 :: Email - informacion@acaip.info